Quel DPL pour 2018 ?

Le temps passe vite, et cela fait déjà presque un an que Chris Lamb a été élu Debian Project Leader (DPL). Chaque développeur Debian pouvait se porter candidat entre le 4 et le 10 mars à la suite du traditionnel appel à candidatures.

La question de la légitimité d’un scrutin avec un seul candidat, posée en 2016 par Paul Wise lorsque Mehdi Dogguy fut seul à se présenter, est malheureusement à nouveau d’actualité. En effet, seul le DPL sortant s’est porté candidat cette année :

Et force est de constater que les candidats ne se bousculent encore et toujours pas au portillon pour devenir DPL. Peu de développeurs semblent motivés par cette charge comme l’exprimait déjà Lars Wirzenius il y a deux ans :

After some serious thinking, I’ve decided not to nominate myself in the Debian project leader elections for 2016. […] Why not run? I don’t think I want to deal with the stress. I already have more than enough stress in my life, from work.

En plus de son rôle de développeur Debian et de DPL 2017, Chris Lamb est un important contributeur du projet Reproducible builds ainsi que du framework web Python Django et de son écosystème.

Les presque mille développeurs Debian seront libres de voter du 1er au 14 avril lors d’un vote utilisant la méthode Condorcet car, même en l’absence d’autres candidats, Chris Lamb reste en concurrence avec le choix None Of The Above.

Vous pouvez retrouver tous les débats de la campagne sur la mailing list debian-vote.

Tags: , , , , ,

One Response to “Quel DPL pour 2018 ?”

  1. […] Free (libre) software and free (libre) culture (science and law) « Quel DPL pour 2018 ? […]

Leave a Reply