Ubuntu Edge à 695$, Canonical casse les prix

L’Ubuntu Edge est un projet de smartphone haut de gamme utilisable sous Android et Ubuntu mobile, mais surtout fournissant un bureau Ubuntu complet (les trois systèmes d’exploitation partageant le même noyau Linux).

C’est la première vraie proposition de convergence réelle, innovante et crédible faite par une entreprise, ce qui explique pourquoi j’en souhaite vraiment la réussite. Et pour une fois cette innovation grand publique majeure viendrait des logiciels libres, ce qui me permet d’y adhérer pleinement.

Pour commencer la production Canonical a lancé, le 22 juillet 2013, une campagne de financement participatif extrêmement ambitieuse, puisqu’elle vise à récolter pas moins de 32 millions de dollars.

Aujourd’hui, alors que plus de la moitié des 30 jours de campagne se sont écoulés, la somme d’argent accumulée de plus de 8 millions de dollars, bien qu’impressionnante à bien des égards, ne semble pas suffisante pour espérer boucler le financement.

Ainsi, les statisticiens appelés à la rescousse pour évaluer les chance de réussite de la campagne pronostiquent-ils une somme finale de 22 millions de dollars. Et quand on visualise la dynamique de la situation, on peut même penser que c’est une prévision déjà plutôt optimiste :

Rappelons que c’est une campagne de type tout ou rien, c’est à dire que soit les 32 millions de dollars sont atteints et dépassés, soit ils ne le sont pas et dans ce cas les sommes sont remboursées. C’est donc pour réagir à cette situation difficile pour le projet que Canonical a fait deux annonces aujourd’hui.

La première est la création d’une offre spéciale orientée entreprise de 100 Ubuntu Edge plus 30 jours de support pour 80 000 dollars.  L’adhésion à cette offre de Bloomberg, qui est une entreprise de grande notoriété, est mis en avant pour essayer de convaincre d’autres entreprises.

La seconde est la baisse du prix de l’Ubuntu Edge à 695$ (environ 520 euros), auxquels il faut ajouter 30$ de port si l’on réside ailleurs qu’aux États-Unis ou au Royaume-Uni. Alors que la politique de prix a connu plusieurs ajustements successifs, laissant poindre une certaine forme d’improvisation, ce prix d’appel devrait être le dernier.

Si vous voulez croire en ce projet, c’est donc maintenant ou jamais !

Pour ceux qui, comme moi, ont déjà investi leurs économies dans un Ubuntu Edge vendu à un prix plus onéreux, pas d’inquiétude, Canonical remboursera la différence à la fin de la campagne.

Tags: , , , , , , ,

2 Responses to “Ubuntu Edge à 695$, Canonical casse les prix”

  1. Berillions says:

    520€ pour un portable avec un OS multi-bogué comme la version PC, je ne dirais qu’une seule chose : RouRou les pigeons…

  2. bonne idée d’appliquer le principe du tout ou rien

Leave a Reply