Quel DPL pour 2014 ?

Le temps passe vite, et cela fait déjà presque un an que Lucas Nussbaum a été élu Debian Project Leader (DPL). Chaque développeur Debian pouvait donc se porter candidat entre le 3 et le 9 mars à la suite du traditionnel appel à candidatures.

Dès le 13 février, anticipant quelque peu sur le calendrier, Lucas avait exprimé le souhait de se représenter :

As it has been done by other DPLs in the past, I think that it makes sense for the DPL to announce his/her plans way before the next DPL election.

So, let’s do that now: I will run for reelection.

Après ses précédentes tentatives infructueuses de 2004, 2012 et 2013, Gergely Nagy s’était représenté, mais il a finalement dû se résoudre à retirer sa candidature :

Due to unexpected events, my plans and life got turned upside down (for the better) in the past few days, and because of that, I have to scale down a number of things. Unfortunately, running for DPL is one such thing.[...] Therefore, after a lot of thought, I’m withdrawing from the Debian Project Leader elections of 2014.

Le seul concurrent de Lucas est donc finalement Neil McGovern. Le plus important est bien sûr de lire les programmes de chacun des candidats :

Les presque mille développeurs Debian sont libres de faire leur choix depuis le 31 mars et jusqu’au 13 avril lors d’un vote utilisant la méthode Condorcet.

Vous pouvez retrouver tous les débats de la campagne sur la mailing list debian-vote.

Tags: , , , ,

One Response to “Quel DPL pour 2014 ?”

  1. […] Un bref coup d’oeil dans les coulisses de l’élaboration d’une distribution Linux, et l’élection par les développeurs bénévoles de leur chef (DPL = Debian Project Leader). Un petit billet à lire ici […]

Leave a Reply