Complément à l’article de Carl sur SQLite et Python

Carl vient de publier, dans le dernier Linux Pratique Hors-Série sur Python, un article sur le module sqlite3, disponible dans la bibliothèque standard depuis Python 2.5, et qui permet d’utiliser facilement SQLite.

C’est un article très didactique, qui tombait à point nommé pour moi puisque j’ai récemment eu plusieurs idées d’intégration de SQLite dans txt2tags. Je suis parti totalement de zéro, puisque j’ai toujours fui aussi bien le langage SQL que la configuration des systèmes de gestion de bases de données, et j’ai quelques remarques complémentaires à faire qui pourront aider les personnes dans le même situation que moi.

Sur le shell sqlite3

Le shell sqlite3 est très pratique pour interagir avec les bases de données SQLite, et en particulier vérifier celles générées par nos programmes Python. Cependant, l’affichage standard est un peu spartiate :

sqlite> select * from tab;
1|gpl|3|premier test
2|linux|5|deuze

Pour une meilleur visualisation, on peut ajouter les noms des champs :

sqlite> .header on
sqlite> select * from tab;
id|title|length|comment
1|gpl|3|premier test
2|linux|5|deuze

Afficher en colonnes :

sqlite> .mode column
sqlite> select * from tab;
1           gpl         3           premier test
2           linux       5           deuze

Et même les deux à la fois :

sqlite> select * from tab;
id          title       length      comment
----------  ----------  ----------  ------------
1           gpl         3           premier test
2           linux       5           deuze

Sur la table sqlite_master

Dans l’article il est précisé comment obtenir la liste des tables d’une base de données grâce à une commande du shell sqlite3 :

sqlite> .tables
tab

Mais pas comment obtenir le même résultat d’une requête SQL que vous pouvez effectuer en Python, et qui utilise la table sqlite_master automatiquement créée par SQLite :

sqlite> select name from sqlite_master;
tab

Sur la méthode iterdump()

Deux remarques :

  1. Elle n’est disponible que depuis Python 2.6
  2. C’est selon Gerhard Hæring lui-même, l’auteur du module sqlite3, la seule méthode pour dupliquer une base en mémoire vers une base sur disque (oui, c’est vraiment très moche qu’il n’y ai pas de manière plus élégante de le faire, mais c’est comme ça !)

Sur les ? et les chaînes de caractères

Pour construire dynamiquement le contenu des requêtes SQL, Carl utilise sans le justifier des ? et un tuple de valeurs comme second argument de la méthode execute(). Il est en fait très important de suivre cette manière de faire, car si vous utilisez les opérations classiques de concaténation des chaîne de caractères, vous vous exposez à des risques d’attaque par injection SQL !

L’autre article de Carl sur l’utilisation du module smtplib est aussi très intéressant, les autres articles du Hors-Série formant en fait un gros tutoriel d’initiation au langage Python.

Tags: , , , ,

2 Responses to “Complément à l’article de Carl sur SQLite et Python”

  1. Amine says:

    Un moyen très élégant de copier une base de donnée du disque vers la mémoire et/ou de la mémoire vers le disque, ça été développé par un certain husio (https://github.com/husio/python-sqlite3-backup), deux mois d’utilisation et c’est vraiment nickel. Cette fonctionnalité existe de base en R, je ne comprends pas qu’elle ne soit pas disponible de base sous python…

Leave a Reply