Archive for November, 2010

La carte et le territoire : le Goncourt 2010 sous licence Creative Commons !

Monday, November 8th, 2010

Pour une première c’est une première ! Le Prix Goncourt 2010, le plus prestigieux des prix littéraires francophones, a été décerné aujourd’hui à Michel Houellebecq pour La carte et le territoire. Or, depuis mon analyse du statut juridique de l’œuvre, nous savons qu’elle est sous une licence libre, en l’espèce sous licence Creative Commons BY-SA (Paternité-Partage des conditions initiales à l’identique).

Le Prix Goncourt 2010 est donc le premier grand prix littéraire à être décerné à une œuvre littéraire libre. Ou encore, La carte et le territoire est la première œuvre libre a recevoir un grand prix littéraire, a fortiori le Prix Goncourt.

Mise à jour du 1er décembre 2010 : Sans reconnaître aucun délit et en maintenant totalement la pertinence de mon analyse juridique, j’ai cependant accédé à la demande de Flammarion de retirer du site les liens permettant de télécharger l’œuvre. De plus j’ai fermé les commentaires, le débat publiquement lancé ici pouvant maintenant continuer ailleurs, où cela me demandera moins de travail de modération.

Txt2tags 2.6 est arrivé !

Friday, November 5th, 2010

Le voilà enfin, après plus de deux ans d’attente, txt2tags 2.6 est arrivé !

Txt2tags est un langage de markup, c’est-à-dire qu’il utilise une syntaxe non-obstrusive pour signifier les propriétés des éléments de texte, une syntaxe wiki en plus puissante. Mais à la différence des wiki qui ne génèrent que du HTML, txt2tags permet, à partir du même fichier source, de générer pas moins de 18 formats différents (appelés target) : HTML, XHTML, SGML, DocBook (NEW), LaTeX, Lout, Man page, Creole (NEW), Wikipedia / MediaWiki, Google Code Wiki, PmWiki (NEW), DokuWiki, MoinMoin, MagicPoint, PageMaker, AsciiDoc (NEW), ASCII Art (NEW) et Plain text.

J’ai commencé à m’investir dans txt2tags car je suis convaincu que le modèle de bureautique WYSIWYG actuel, promu par des usines à gaz mastodontiques, fussent-elles libres comme LibreOffice, est une véritable impasse. Par chance, les principaux logiciels intéressants dans ce domaine (txt2tags, docutils/ReST et AsciiDoc), sont écrits en Python, mon langage de programmation de prédilection.

Si j’ai choisi txt2tags c’est parce que c’était le code le plus simple à modifier pour faire les expérimentations qui m’intéressaient. Et puis Aurélio Jargas, le principal développeur, a ouvert son développement anciennement très solitaire/centralisé grâce au site Google Code. Il m’a donné les droits de commit SVN à la seconde où je l’ai contacté. Ce très bon feeling humain s’est poursuivi et a permis une collaboration technique, puisque si j’ai eu pas mal d’idées et que je les ai implémentées fonctionnelles et non buggées, Aurélio a fait un sacré travail derrière pour que l’intégration de mes modifications fassent moins “hack”.

Mon traditionnel et important point de juriste :-) : txt2tags est sous licence GNU GPLv2, qui est soumise à un Copyleft fort, ce qui garantit la liberté éternelle de mon travail. Bien qu’un relativement petit projet en terme de nombre de lignes de code, la communauté autour de txt2tags est grande et mondiale, et il est donc localisé dans plus d’une dizaine de langues (chaînes de caractères dans le code ET documentation) !

Beaucoup de nouvelles fonctionnalités dans cette version 2.6, dont ma nouvelle target ASCII Art sur laquelle je reviendrai plus en détail, mon set markItUp! pour une utilisation aisée sur le web, la possibilité d’inclure des tableaux de fichiers CSV externes, et un nom de domaine txt2tags.org, pour donner plus de visibilité au site web.

Je suis très heureux et très fier de pouvoir faire cette annonce, car cela fait pas loin de deux ans que je me suis engagé dans ce projet, et que cette release permet de rendre accessible au grand public ma première contribution significative aux logiciels libres !